Pourquoi investir dans le vin

Longtemps la chasse gardée des amateurs et professionnels du secteur viticole, l’investissement dans le vin s’ouvre de plus en plus au public. Ces dernières années, de nombreuses personnes y voient l’opportunité de faire des placements diversifiés et très rentables. Pour faciliter le suivi et l’analyse du marché par les investisseurs, des indices et cote de vin existent à l’instar des actions en bourse. Pourquoi investir dans le vin ? Éléments de réponse !

Une diversification des investissements

Investir dans le vin constitue pour un investisseur, qu’il soit connaisseur ou simple particulier, une occasion de diversification des placements. C’est une opportunité de quitter les sentiers traditionnels d’investissement pour s’inscrire sur un actif tangible et sécurisé. Mieux, avec la crise, les produits financiers classiques font objet de défiance obligeant à se tourner vers d’autres produits comme le vin. Pour une recherche en ligne, rendez-vous sur ce site pour vous aider à investir dans le vin.

L’investissement dans le vin permet aussi de se constituer une cave et d’agrandir son patrimoine.

Un faible niveau de risque

Investir dans le vin présente un faible degré de risque financier. En plus d’être un placement souple, il est très peu soumis à l’instabilité des marchés financiers.

Bien qu’il existe un risque lié à la contrefaçon, il est assez faible pour constituer un véritable problème. Généralement, l’investissement dans le vin s’accompagne de la prise de nombreuses précautions et de garanties. Par exemple, pour minimiser les risques, il est recommandé de :

  • acheter de caisses de vin et non de bouteille individuelle,
  • solliciter les services d’un expert en investissement viticole,
  • investir dans le vin en passant par un Fonds Commun de Placement (FCP).

Procéder à une recherche en ligne méthodique vous sera également d’une grande utilité.

Une demande supérieure à l’offre

Le vin est un actif dont la rareté s’accroît généralement dans le temps. En guise d’exemple, la demande des Grands Crus est presque toujours supérieure à l’offre. La production des vins de grande qualité est tributaire du respect de certaines normes. Ainsi, la quantité de cette boisson mise sur le marché par les châteaux ou domaines est souvent limitée.

De plus, le vin est un produit dont la qualité augmente avec le temps. Cela lui permet de prendre de la valeur au fil des années.

Une rentabilité prouvée

À cause de son caractère de produit de luxe, le vin fait l’objet d’une demande internationale constante. Par cela, les placements dans le vin ont une performance plus importante que les investissements traditionnels (actions, titres, …). S’il peut nécessiter une grande attention et du temps, c’est un investissement avec un rendement stable et évolutif comparativement à un placement financier classique. Au total, c’est une excellente idée dans une perspective de se générer des revenus complémentaires.

Une fiscalité souple

L’achat et la conservation de vins ne sont soumis à aucune imposition. Cela intervient uniquement lors de la revente. Seulement, lorsque le produit de la vente est inférieur ou égal à 5 000 euros, il y a une exonération de fiscalité. Également, en gardant le vin en « bond », le paiement de TVA et de taxes n’est pas exigé.

Par ailleurs, à partir de la 3e année de détention, un abattement de 10 % par an peut se faire lorsque le chiffre d’affaires est au-delà des 5 000 euros.

Audrey

A propos de l'auteur: Audrey

J'aime l'Art et les voyages ! J'habite en outre Paris et je suis mère d'une petite fille :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *